Vue du hamac dans le parc de Mandavit.

Elu référent : Ricardo GONZALEZ

common.telephone : 0556756540

Courriel : Courriel

Matartic / Barthez

Situation

  • Barthez-Malartic-Les Grands Bois
  • Situé à l'Est de Gradignan

Les équipements

Les services de la Ville

Le quartier accueille les locaux de nombreux services de la Ville :

Les espaces verts

Les équipements de loisirs (sport et jeunesse)

  • 3 aires de jeux pour enfants (Barthes, le Moulineau, Malartic),
  • 1 city-stade (Barthes),
  • Parcours sportif de Mandavit,
  • La salle de sport Jean Buhan,
  • Des terrains de basket.

Commerces

  • 1 centre commercial : Malartic

Histoire du quartier

Barthez-Malartic-Les Grands Bois sont nés sur deux anciennes propriétés foncières ayant appartenu au début du XIXe siècle, à un juge, Pierre Barthez, et l'autre à un cultivateur aisé, Bernardin Malartic. Elles ont été réunies un temps à l'époque d'Édouard Roux, avocat. Un chemin porte son nom. Le vin produit à Barhez y est excellent et souvent récompensé à la fin du XIXe siècle. Après 1914, les ravages de la crise philloxérique et de la crise économique due à la guerre, conduisent certains propriétaires de Gradignan à limiter leur vignoble. C'est le cas pour Barthez : en 1948, les vignes ont complètement disparu.

À partir de 1965

Les terres agricoles sont vendues : elles donnent naissance en 1971 à la ZAC (Zone d'Aménagement Concerté) Barthès-Malartic et au lotissement des Grands Bois, 53 logements sur 27 hectares : les 4/5 ont été intégrés au bois de Mandavit, conformément à la règle municipale innovée en 1978. Toutes les rues ont été ouvertes lors de la création des logements. Des anciennes propriétés, il ne reste que le château Barthez (privé) avec 3,5 hectares. Le château Malartic devenu municipal, abrite, depuis 1975 la Maison des Jeunes et de la Culture aujourd'hui l'EPAJG Malartic "Le Château".


L'îlot Saint-François Xavier (40 hectares) a d'abord été un orphelinat de type agricole crée en 1863 par l'abbé Moreau (d'où la rue du même nom) puis doté d'ateliers d'apprentissage avec les frères Salésiens. L'orphelinat a laissé la place à un ensemble d'établissements sociaux, médico-sociaux, de formation scolaire et professionnelle pour des jeunes de 8 à 21 ans. La gestion en est assurée par l'association Saint-François Xavier Don Bosco.