Moustique tigre, chacun peut agir

Cadre de vie, Environnement, Haute Qualité de Vi(ll)e

Moustique tigre, chacun peut agir

Alors que sa prolifération se vérifie dès les premières chaleurs, le moustique tigre peut néanmoins être combattu avec des gestes simples.

Publié le

La principale terre de villégiature de ces insectes, insupportables durant les journées estivales : les points de rétention d'eau. Ce sont dans ces points d'eau que les moustiques tigres se reproduisent.

Des gestes simples

Pour les éloigner, plusieurs gestes simples peuvent être efficaces :

  • En remplissant de sable les soucoupes de pot de fleurs.
  • En couvrant les récupérateurs d'eau.
  • En curant les gouttières, regards et siphons.
  • En entretenant les piscines et bassins d'agrément.
  • En rangeant les objets pouvant retenir l'eau de pluie.
  • En traitant les gîtes larvaires avec un larvicide biologique disponible dans le commerce.

Ces moustiques ne sont pas de grands nomades. Ceux qui vous piquent sont nés à moins de 150 m de chez vous. Une femelle pond environ 200 œufs tous les 12 jours durant son mois de vie, dans l'équivalent d'un bouchon d'eau.

Reconnaître et signaler le moustique tigre

Reconnaître le moustique tigre

  • Il est rayé noir et blanc (corps et pattes)
  • Il est très petit (5mm)
  • Sa piqûre est douloureuse
  • Il pique durant la journée (ce n'est pas lui qui vous empêche de dormir la nuit!)

Vous l'avez reconnu ? Signalez-le

Bordeaux Métropole assure un recensement des foyers principaux.
Pour les signaler, rendez-vous sur le formulaire en ligne de Bordeaux Métropole, idéalement en y joignant une photo. Vous serez ensuite contacté par le centre de démoustication pour un diagnostic, son rôle étant, avant tout, la sensibilisation de la population à la lutte contre le moustique.

Liens utiles